À propos des cookies En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus Fermer
Île-de-France

Un camion grue au BioGNV, déjà sur les chantiers !

Le Groupe Noblet, un des leaders du service aux entreprises de travaux publics, s’est doté de son premier camion grue alimenté au BioGNV, un carburant renouvelable obtenu à partir du traitement des déchets (biométhane carburant). Déjà sur les chantiers, cette acquisition est la première d’une longue série puisque d’ici fin 2017, l’entreprise recevra 10 autres véhicules de ce type.

 

                  DSC_0210                                                   DSC_0208                                           DSC_0217                
     

Le 16 juin dernier, le Groupe Noblet inaugurait sur son siège, à Serris (77), ce camion au BioGNV ainsi que sa station d’avitaillement privative à charge lente.

Après l’acquisition en mai 2014 de la 1ère pelle hybride Hitachi en Europe, le Groupe Noblet a lancé un important programme pour passer progressivement ses camions au BioGNV. C’est dans ce cadre qu’il fait l’acquisition de ce camion grue : un Iveco de 26 tonnes équipé d’une grue Hiab avec une portée de 12m60. Au-delà de réduire son impact environnemental, le Groupe Noblet a fait le choix du BioGNV pour réduire le bruit de ses véhicules et engins, mais également différencier son offre vis-à-vis du client.

Autre article sur le sujet sur Gaz-mobilité.fr

 

Le GNV et le BioGNV, concrètement…

Le GNV (Gaz Naturel Véhicule) est un carburant écologique et peu coûteux. Il s’agit de gaz naturel, comprimé dans une station puis stocké dans des réservoirs de 200 bars (l’équivalent d’une bouteille de plongée). Il permet de réduire de plus de 20% des émissions de CO2 par rapport à l’essence*, de plus de 50% les NOx* (émissions d’oxydes d’azote) et de 95% les particules fines par rapport aux véhicules diesels*. Le bioGNV n’est autre que l’utilisation du biométhane (gaz issu du traitement des déchets locaux) en carburant. Ses caractéristiques environnementales sont encore plus avantageuses que le GNV en permettant notamment une réduction de 80% de CO2.

Le GNV, en chiffres :

  • 13 500 véhicules au GNV en France,
  • 1,3 millions en Europe,
  • 20 millions dans le monde,
  • Les scénarios portés par l’Ademe et Negawatt prévoient l’atteinte d’une part de 45% de GNV dans les transports à l’horizon 2050   

    * Source IVECO

 

notez cet article
5,00 3 votes
Commentez cet article
Pour laisser votre commentaire, remplissez les champs ci-dessous

Les événements GRDF

Cliquez sur les repères de la carte pour accéder au détail des salons